TI-89 TITANIUM

TITANIUM

Chez Texas-Instruments, il existe une sorte de concurrence dans le haut de gamme entre la TI-89 Titanium, ultime évolution de la TI-89 et la TI n’Spire.

Que dire des caractéristiques techniques de la Titanium ? Une puissance énorme, de très nombreuses fonctions. Un système de calcul formel. Et des capacités de programmation de premier plan. On peut tout programmer avec la 89, du plus simple au plus complexe, y compris en langage assembleur. Le langage TI-Basic est naturel et aisé à mettre en oeuvre. La mémoire disponible est vaste.

Un des points forts de la TI-89 est son écran, nettement plus défini que sur les modèles concurrents plus classiques, HP-50G, SHARP EL-9900G, CASIO. Depuis l’arrivée des actuels écrans couleur, mais aussi des n’Spire et HP-39GII, la 89 n’est plus cependant la référence sur ce point.

Si la TI-89 n’était pas renversante dans sa présentation, avec une épaisseur notamment importante, la TITANIUM ose des formes rondes et indéfinissables. D’aucuns la trouvent laide, d’autres sont moins soucieux de l’esthétique, pour ma part je la trouve magnifique.

La Titanium n’est pas la plus rapide des TI. La 83+SE de l’an 2000 l’était presque 4 fois plus. Par contre sa précision est excellente.

La Titanium est une machine impressionnante en mains : grandes dimensions, écran splendide car supérieurement contrasté et bien défini. Un clavier aux touches travaillées, ergonomiques, un toucher excellent. Une interface de navigation agréable, ergonomique elle aussi.

Un seul défaut selon moi, l’écran légèrement trop petit, où les petits caractères requièrent de bons yeux. Et pas de son, contrairement aux HP de sa génération, “musicales” depuis des générations …

 

TI-89TI

Laisser un commentaire