ELITE 5001T

ELITE5001T

L’ELITE 5001 constitue en quelque sorte le tout premier degré dans la classification des calculatrices scientifiques.

Seulement 29 touches à légende unique, pas de mémoire, pas de changement de signe, des fonctions trigonométriques certes, mais pas la touche ARC pour le voyage de retour.

L’ELITE 5001T est, il faut le dire, une machine ancienne, produite en 1975 au plus tard. L’archaïsme le plus visible est l’affichage du zéro, sur une demi-hauteur. Ce drôle de zéro montre des nombres plutôt illisibles pour l’œil de 2014. L’afficheur est à 8 chiffres verts, sans aucun chiffre de garde. Et nous n’avons pas droit à l’exposant de 10, le plus grand nombre manipulable restant inférieur à 100.000.000.

Et encore : l’affolement désuet de tous les digits lors d’un calcul, et pas de résultat de plus de 7 chiffres pour les racines carrées, et de 6 pour les fonctions trigonométriques.

Ce qui me paraît le plus pittoresque est la fonction d’élévation à la puissance : l’exposant doit être entier et inférieur à 10. Et c’est la frappe de l’exposant qui affiche le résultat final et non pas la touche ÉGAL. Pour cette fonction le processus de calcul ne semble pas faire appel au dispositif classique : passage par les registres X et Y avec dénouement de l’opération par ÉGAL. La touche est d’ailleurs nommée a puissance n donc sans référence à X ou Y.

Sur le plan physique, l’objet est massif, carré, épais, sans design perceptible. On n’y voit pas encore le charme des futures ELITE toutes proches, plus matures à mon avis, mais déjà plus conventionnelles dans leur comportement.

ELITE 7001 SR

ELITE_7001-1

Belle calculatrice scientifique de 1978.
Outre son profil incliné inhabituel, on peut noter une caractéristique peu courante : si on tape une entrée de plus de 8 chiffres, l’exposant de 10 apparaîtra et s’incrémentera à mesure que les chiffres seront saisis. On retrouve cette particularité sur la Canon F-51 avec qui l’ELITE 7001 partage visiblement l’électronique.

Autre détail pittoresque, la touche DR, qui n’a rien à voir avec les degrés et les radians. DR (comme Digit Retreat ?) efface le ou les derniers caractères tapés.

ELITE_7001-3ELITE_7001-2

ELITE 7004 SR

ELITE7004RS

Une façade métallique, la nuée de gros boutons aux légendes bien dessinées, un bel afficheur généreux, l’ELITE 7004 est une calculatrice de toute beauté.

Machine scientifique par excellence, munie de possibilités statistiques, cette ELITE fut une reine du calcul, aux côté des concurrentes MBO 3000, CITIZEN SRII. Une précision de 10 chiffres internes pour 8 affichés, 5 mémoires, dont une préemptée par les fonctions statistiques.

On peut regretter qu’une si puissante machine ne soit pas programmable. Il y eut d’ailleurs bien peu de calculatrices programmable à afficheur vert VFD (les mythiques SHARP PC-1001, SHARP PC-1201, CASIO FX-201P et quelques autres parfois plus mythiques encore).

Une originalité, la touche HYP qui, en plus de donner accès à la trigonométrie hyperbolique, commande la limitation des décimales affichées ! Ainsi, HYP suivi d’un chiffre passe l’afficheur en mode scientifique et spécifie le nombre de décimales au chiffre entré. Et HYP + point décimal + chiffre fait la même chose, sans passer en notation scientifique.

Détail pittoresque propre à l’exemplaire photographié ci-contre : on y voit côte-à-côte au bas à droite du clavier deux touche M+ identiques. Celle de gauche est en fait le traditionnel changement de signe PLUS/MOINS

J’en déduis qu’un beau jour de 1977, il sortit des ateliers d’ELITE une 7004 équipée de deux touches PLUS/MOINS.

ELITE 5005 TM

ELITE5005TM

Cette petite calculatrice produite autour de 1975 a un air un peu étrange. Ses proportions dessinent un objet à la fois minuscule et encombrant. L’ELITE 5005TM est pourtant plus haute que large comme il est de coutume. Mais guère plus. Et ses 4 grosses piles AA lui donnent poids et épaisseur rondelette. Le profil un peu tourmenté complète ce tableau.

Mais la machine reste mignonne. C’est une scientifique. Enfin comme on l’entendait à cette époque. Donc ici, pas d’affichage avec exposant de 10, la 5005 est limitée à l’expression de nombres inférieurs à 100.000.000. Elle permet les calculs trigonométriques et logarithmiques, ainsi que les calculs de puissances.

Une touche insolite avec la fonction DR qui, contrairement aux apparences, n’a rien à voir avec les degrés et les radians. Cette touche permet la correction d’une entrée erronée en effaçant le dernier (et seulement celui-là) caractère entré. L’afficheur à chiffres verts est très confortable et présente une légère inclinaison qui améliore la lisibilité.

Cette petite ELITE fonctionne mais deux touches refusent obstinément de répondre sur mon modèle. Il s’agit de M+, remplaçable facilement par X/M, mais aussi C/CE, qui oblige à éteindre et rallumer lors de toute entrée incorrecte, au moyen de l’interrupteur situé sur le côté supérieur. Un peu gênant mais vu l’âge respectable de cette petite machine, je lui pardonne …

ELITE5005TM2