OMRON 10SR

OMRON10

Petite sœur de l’OMRON 12SR, la 10SR donne en mains une excellente impression de qualité.

Sous un design splendide, nous avons affaire à une classique scientifique, 8 chiffres + 2 pour l’exposant de 10, millésime 1976.

On enclenche l’interrupteur et l’affichage nous montre un zéro à gauche et 2 à droite. Ce format mantisse + exposant, obligatoire, peut toutefois être paramétré, c’est la raison d’être du commutateur EXP/FLT. En position FLT, l’affichage est flottant et la zone d’exposant ne sera différente de zéro que pour les grands nombres. En position EXP, tout nombre sera exprimé en puissance de dix. Au delà d’un simple format d’affichage, la précision sera affectée par ce choix.

Ainsi, commutée sur EXP et soumise au fameux test Forensics(*), l’Omron 10S renverra la valeur 1.2199423 E01. En mode FLT la valeur, moins bonne, tombe à 14.541191 E00, soit 1.4541191 E01.

On voit au passage que la précision de la 10S est de toutes façons faible. Rappelons que le résultat théoriquement attendu est 9 E00.

Une caractéristique visuelle partagée avec la grande OMRON 12S, l’affichage donne l’impression de perdre joyeusement les pédales lors d’un calcul, spectacle qui permet de ne pas trop remarquer une lenteur bien compréhensible pour une calculatrice de cette époque.

Comme toutes les OMRON, la 10S est appréciée des collectionneurs. Elle se révèle parfaitement opérationnelle et autonome (3 piles AA) aujourd’hui encore.

OMRON10-2
 
(*) http://www.rskey.org/~mwsebastian/miscprj/forensics.htm

OMRON 12SR

L’OMRON 12SR est une machine à forte personnalité. Un afficheur de 12 chiffres, un design très original, qu’elle partage avec ses sœurs scientifique 10SR et financière 12F.

Calculatrice produite en 1976, l’OMRON respire une excellente qualité de fabrication. Agée désormais de plus de 40 ans, elle fonctionne comme au premier jour. Les interrupteurs s’enclenchent nettement, sans faux contact. Idem pour les touches qui offrent un toucher intact. Des “chromes”, un dos magnifique, une housse luxueuse …

Pourvue d’une logique postfixe, l’OMRON est une scientifique complète. La rapidité n’est cependant pas son point fort. Mais cela donne l’occasion d’admirer à chaque fois l’étonnante frénésie qui s’empare des segments lumineux lors de tout calcul …

On peut remarquer sur le clavier la présence d’une touche audacieuse. Il est habituel d’accéder aux différentes mémoires en tapant la touche dédiée STO puis l’adresse de la mémoire désirée. ici le STO déborde ses prérogatives et donne l’accès aux fonctions réciproques (légende INV).

L’OMRON est connue pour partager son électronique avec d’autres machines prestigieuses: APF Mark 55, Privileg SR-54NC, EMERSON E12 et CORVUS 500.