TEXAS-INSTRUMENTS TI SR-52

Une des toutes premières calculatrices scientifiques programmables.

Produite à partir de 1975, la SR-52 est une machine puissante. Ses capacités de programmation sont déjà importantes : les sauts, tests, drapeaux, l’adressage indirect et 224 pas de programme disponibles.

La SR-52 sera une des rares calculatrices à posséder un périphérique intégré de lecture/écriture de cartes magnétiques.

Ce dispositif permettra de compenser la volatilité de la mémoire, mais aussi de profiter de bibliothèques de programmes, voire s’en constituer.

Question esthétique, la SR-52 est brutale. Ses dimensions sont importantes, notamment l’épaisseur et aussi le poids (machine de poche ?).

Pour autant, elle recèle une beauté primitive qui ferait passer une Ti-59, après quinze minutes de manipulation d’une 52, pour une fine et élégante machine moderne. C’est dire.

Un défaut de conception, partagé par plusieurs modèles Texas-instruments de cette génération, concerne les commutateurs qui laissent en peu de temps des traces d’usure sur la peinture de façade. C’est dommage car la qualité générale est excellente, le clavier notamment est sans faiblesse et complètement opérationnel aujourd’hui encore, contrairement à celui de la cadette Ti-59. Ce constat de qualité de construction se retrouve sur toute la gamme ancienne : TI-SR56SR-50, SR-51.

A noter qu’il existe pour la SR-52 une littérature qu’on peut encore dénicher sur le net, où sont documentées certaines fonctions pointues ou cachées.

Laisser un commentaire