DITTEL GMF 608

DITTEL_608-0

A l’image de l’ARISTO M85, allemande elle-aussi, la DITTEL est très colorée. Pas moins de cinq couleurs de touches, et un écran tout rouge !

Poursuivons l’examen du design : des touches presque carrées aux belles légendes, de drôles de commutateurs latéraux qui déportent le clavier vers la droite sans plus de façons, des énormes logos, dont l’énigmatique DIR qui orne plusieurs modèles de la marque bavaroise. DIR comme DIttel Rechner ? je n’ai pas la réponse.

Cette belle calculatrice de 1975 est une scientifique accomplie : toutes les fonctions usuelles sont disponibles, mais aussi la notation avec exposant de 10 pour une capacité de calcul allant jusqu’à <1E+100. Mais bizarrement, pas de touche de changement de signe.

En regardant de près, on remarque que cette machine partage son électronique avec au moins deux autres petites merveilles à chiffres rouges : la RADOFIN 1660 et la SINCLAIR Cambridge Scientific. A noter que la DITTEL offre en façade le commutateur de choix angulaire. La SINCLAIR le permet aussi, mais va nicher son commutateur à l’intérieur de la trappe à piles ! Quant à la RADOFIN, je le cherche toujours …

Parmi les fonctions offertes, le Chg Not, appelé souvent CN sur d’autres machines. CN bascule le mode d’affichage de classique à scientifique. Dans les cas où les nombres (trop grands ou trop petits) ne peuvent être exprimés que sous forme scientifique, CN escamote l’exposant, montre tous les chiffres possibles, et éteint le point décimal, sans signification dans ce cas.

La DIR GMF 608 fonctionne avec 3 piles AA. Le clavier est devenu capricieux avec les années mais produit toujours des petits clics de bon aloi. Quarante ans après son lancement, la DITTEL fonctionne …

DITTEL_608

Laisser un commentaire