SHARP EL-W516

L’archétype de la calculatrice scientifique actuelle. Cette EL-516 est une machine scientifique extrêmement complète, telle qu’on les produit en 2010.

Elle possède la fonction d’affichage naturel, qui permet le rendu du résultat tel qu’on l’écrirait sur le papier.

Un design agréable, intégrant un grand panneau solaire. Une étrangeté, la base pentale : système de numération à base 5. On comprend les raisons du binaire, octal et hexadécimal mais moins du pental. Moins bizarre mais insolite quand même : le mode DRILL qui permet l’entrainement au calcul mental, à l’aide de devinettes de niveau réglable, du genre 24 X 18 = ?

 Par ailleurs, un dispositif plus pratique qu’on le penserait tout d’abord : les 4 touches de raccourcis D1 à D4. Elles servent à mémoriser une fonction, permettant ainsi la frappe en une seule touche de fonctions normalement accessibles après plusieurs appuis. C’est pratique dans le cas d’utilisations répétitives, mais aurait pu être plus ambitieux si on avait pu accoler plusieurs fonctions.

Je ne sais toujours pas s’il existe des différences entre les modèles W516, W506, W546. Ces 3 machines ont un aspect rigoureusement identique et le manuel concerne les 3 modèles sans jamais décrire de particularité pour tel ou tel. Une codification correspondant sans doute aux différents marchés mondiaux …

Laisser un commentaire