CANON X Mark I PRO

Un nom un peu compliqué pour une CANON au design un peu déroutant.

Dessin allongé, extra-plat, immaculé, des touches affleurantes tantôt carrées ou rectangulaires, étroitement accolées, tel un quadrillage façon jeu de taquin. En main, la machine respire la qualité. Elle semble solide, bien construite, avec un écran matriciel bien lisible, présentant les nombres en sortie avec une fonte généreuse de 9X5 points.

Les fonctionnalités de calcul ne sont pas révolutionnaires mais situées sur un segment scientifique haut. La CANON connait en effet le calcul intégral, différentiel et sait décomposer un nombre en facteurs premiers. Elle dispose d’un bel écran graphique pour un rendu très visuel.

Le processeur semble inédit. Sa précision interne est d’au moins 18 chiffres, sans doute plus ! Le test « Forensics » est excellent avec une valeur de : 9,0000000000003138888, touchant du doigt le 9 théorique.

Côté vitesse de calcul, les performances sont modérées, avec l’avantage de voir apparaître l’impressionnant message PROCESSING lors de longs calculs.

Point toujours intéressant : les propositions incluent les variables. Avec la possibilité de juxtaposer plusieurs propositions (le symbole « : » est géré), ce qui revient à créer dans la ligne de saisie des suites d’entrées pouvant agir comme le ferait un programme simple.

Calculatrice au design chic, bien construite, précise, la CANON Mark 1 PRO est une CANON sans doute trop méconnue.

Pas de couvercle en plastique dur, mais à la place une fine housse en tissu.