PSION 3A

Au cours de la décennie 80 se déroula un phénomène appelé “ordinateurs de poche”. Ces appareils prenaient la suite des calculatrices programmables, dont le concept semblait devenu obsolète.

Les Ordinateurs de Poche permettaient le calcul, y compris scientifique, mais surtout se programmaient. Leur langage BASIC était moderne, puissant, alphanumérique comme leur clavier qui évoquait celui d’un ordinateur.

En 1993, alors que la mode des Ordinateurs de Poche était éteinte, le constructeur PSION sortit un appareil d’une toute autre philosophie.

Il s’agissait d’un assitant personnel, permettant le gestion de fiches ou d’agendas, mais aussi le travail bureautique sous des applications dédiées.

Un module de calcul était disponible, mais aussi un puissant environnement de programmation propriétaire.

Avec le recul, je pense possible de regarder cet appareil complètement autonome (alimenté par 2 piles AA) et doté d’un  puissant langage apparenté au BASIC, comme un successeur des légendaires Ordinateurs de Poche des années 80.

Psion3A