TEXAS-INSTRUMENTS TI-58

La grande  sœur de la Ti-57.

Tout comme elle, la TI-58 ne savait pas conserver ses données après extinction ou panne sèche. Le préjudice était ici plus grand car la taille mémoire est supérieure : 240 pas de mémoire-programme contre 50 pas pour la 57.

La mémoire de la 58 était partitionnable, de façon à privilégier selon les nécessités le nombre de mémoires de données ou bien la place laissée aux instructions de programmes.

Par ailleurs un programme sur 58 consommait davantage de place que sur 57, car les adresses (de mémoires ou de branchements) ne pouvaient plus être combinées aux instructions. Ainsi, l’instruction INV SUM 7 (soustraction en mémoire n° 7) est traduite sur TI-57 par le code unique  “-SUM7” en un seul pas, tandis qu’elle en mobilise trois sur Ti-58 (INV  SUM  007).

Compte-tenu de ce décompte différent, on peut dire que la TI-58 avait grosso-modo 3 fois plus de mémoire que sa petite sœur et pas plus.

Quelles étaient les autres différences ? L’adressage indirect pour la grande, permettant des choses interdites à la 57. La notion de drapeaux ou indicateurs binaires. Et les cinq touches supérieures pour appeler ou piloter les programmes, en particulier ceux du module.

Et donc autre atout : les modules enfichables de mémoire morte (ROM). Ces modules contenaient des bibliothèques de programmes spécialisées. La 58 était livrée avec son “Master Library“, soit le module de base, contenant 5000 pas de programmes divers y compris un jeu, le HI-LO game. La plupart des programmes pouvaient être transférés en mémoire principale, ou appelés en tant que sous-programmes.

L’examen en mémoire d’un programme de module avait une très intéressante valeur pédagogique.

Les modules spécialisés proposés en option étaient axés sur les statistiques, l’aviation, la navigation, l’électricité, etc.

La puissance apportée par les modules explique l’intérêt que pouvait malgré tout présenter une calculatrice dépourvue de toute sauvegarde mémoire. La 58 sera d’ailleurs beaucoup utilisée par diverses sociétés ou entreprises, pour qui Texas-Instruments concevra des modules sur mesure.

Texas-Instruments lancera aussi une 58 à mémoire permanente : la TI-58C, machine fabuleuse qui connaîtra un grand succès … et sera d’ailleurs ma quatrième machine, mais ceci est une autre histoire.

Une interrogation franco-française pour finir : Le catalogue de La redoute proposait ses Ti-58 avec un second module, à choisir dans une liste de modules spécialisés. Or, sur le marché de l’occasion, où la Ti-58 est très présente, je ne vois jamais de Ti-58 avec deux modules. C’est soit le Master Library tout seul, soit accompagné d’une collection de modules divers, mais jamais deux modules. J’en conclus sans trop y croire que La redoute a vendu fort peu de ces machines ?  Mystère.

redoute19811

Laisser un commentaire