TEXAS-INSTRUMENTS TI-95 PROCALC

TI95

La philosophie de cette machine pourrait être : “vous avez aimé la Ti-59 ? vous allez adorer le Ti-95“.

Un contexte compliqué pour le Ti-95 : En plein raz-de-marée des ordinateurs de poche, où se surpassent Sharp et Casio, Texas-Instruments est en perte de vitesse. Le fabuleux projet Ti-88 qui devait aboutir en 1982 s’est effondré. Depuis Texas-Instruments piétine, lance l’ordinateur de poche CC40, puissant, beau, mais  trop confidentiel. Puis en 1986 arrive le sympathique TI-74 Basicalc, et enfin le TI-95 Procalc, calculatrice programmable de format horizontal, tendance Galaxy oblige.

Qu’est-ce donc que le Procalc ? Sous un aspect moderne de Pocket Computer se cache une machine fabuleuse, rétrograde, totalement dans l’esprit Ti-59. Mais elle en corrige tous les défauts.

La 59 a 1000 pas de mémoire, le 95 en a 7 fois plus
La 59 a 3 heures d’autonomie, le 95 en a infiniment plus
La 59 a une mémoire totalement volatile, le 95 a une mémoire permanente
La 59 est fragile (clavier, contacts …), le 95 est robuste
La 59 est exclusivement numérique, le 95 est alphanumérique.

Pour le reste, les programmes conçus pour Ti-59 peuvent facilement être réécrits pour Ti-95. La machine introduit (pour la première fois ?) le principe de touches de menus, promis à un bel avenir.

A noter aussi que le 95 est une des très rares calculatrices à avoir su tirer parti du format horizontal pour offrir un afficheur de taille généreuse.

Un reproche : l’énorme touche CLEAR placée là où on aimerait trouver une touche ENTRÉE. D’où, au début, des effacements intempestifs.

En conclusion le Ti-95 est une machine toute puissante, dans laquelle certains perçoivent le fantôme de la Ti-88 … qui n’a cependant pas connu le succès car en complet décalage avec le marché de l’époque (1986).

TI95MODULE

Laisser un commentaire