SHARP EL-512

Un beau jour de 1984, j’ai craqué pour cette belle petite calculatrice, vendue alors dans l’hypermarché « RADAR Géant » de Cambrai. Ces petites SHARP m’étaient familières car assez répandues dans les vitrines, mais de mémoire elles étaient plutôt chères.

La SHARP EL-512, produite à partir d’octobre 1981, disposait d’une fonctionnalité très moderne et pratique : la flèche à droite (sous la touche rouge C-CE). Jusqu’alors, en cas d’erreur de frappe, il fallait taper CE puis retaper entièrement la valeur. Avec la flèche, les derniers caractères étaient effacés l’un après l’autre.

Je n’ai pas conservé longtemps la EL-512. Je trouvais ses possibilités de programmation faibles (de simples enregistrements de touches, sans possibilités d’édition, avec action directe dans les calculs) et le fonctionnement des mémoires auxiliaires Kn me déplaisait (produit implicite avec le registre d’affichage). Une bizarrerie que j’avais dénichée : en tapant un nombre, puis la double flèche (inversion des registres de calcul X et Y), puis un second nombre, l’appui sur la touche = retournait la somme des deux sans qu’aucune touche d’opération n’ait été enfoncée. Cette caractéristique se retrouve finalement dans beaucoup de machines.

A noter le point pâle affiché tout à gauche, qui renseigne sur la vigueur des 2 piles.

Laisser un commentaire