SHARP EL-5800

Un design partagé par plusieurs machines de ce grand constructeur : Façade métallique et fins interrupteurs latéraux.

Pas de grandes prétentions techniques pour cette petite scientifique de 1976, qui montre en façade un bien sage logo « 20 fonctions« . Quelques années plus tard, des modèles positionnés à peine plus haut en revendiqueront volontiers plusieurs centaines. Mais comment s’y prendre pour recompter ? SHARP fait parfois figurer dans ses manuels le décompte exact des fonctions. Celui de la 5800 indique juste, en regard d’une rubrique « Calculs« , la liste suivante :

Quatre opérations arithmétiques, Calculs avec constante, Calcul des carrés, Calcul des puissances, Calcul à mémoire, Fonctions trigonométriques, Fonctions trigonométriques inverses, Fonctions exponentielles, Fonctions logarithmiques, Calcul de Y à la puissance X, Conversions degrés-minutes-secondes en degrés décimaux, Calculs inverses, Calculs de racine carrée, Calculs pratiques.

Si l’on veut relier ce paragraphe au logo « 20 fonctions« , on n’y trouve que 17 fonctions au sens large. En pariant que les constantes comptent pour 4 fonctions, on arrive à 20. Que peuvent bien être les « calculs pratiques » ? Peut-être PI, disponible mais non listé …

Un détail amusant et même intrigant : l’élévation à la puissance fait apparaître un logarithme furtif. Celui-ci semble toujours calculé sur 8 chiffres tandis que celui renvoyé naturellement par la touche dédiée du clavier n’en renvoie que 7 et serait donc moins précis …

Laisser un commentaire